fbpx

Let’s Work Together

Softcorp, ESN française proposant des services de conseil en systèmes et logiciels informatiques

la sécurité

L’impact de crise Ukrainienne sur la sécurité informatique en France

Les conséquences d’une guerre ne se limitent jamais dans les champs de bataille surtout à l’ère de la mondialisation et de la digitalisation et c’est parfaitement le cas du conflit armé entre la Russie et l’Ukraine.

Géographiquement la France est à l’abri des bombardements et des coups de fusil mais dans le monde digital ces kilomètres ne la préserve pas des conséquences négatives des guerres quelles que soient leurs natures : énergétique, économique, informatique, géo politique et, bien entendu humain !

Personne ne sortira gagnant d’une guerre aussi dévastatrice que celle en Ukraine, à cet égard, nous allons focaliser notre intérêt sur les effroyables répercussions sur la sécurité informatique en France.

 

Si l’impact de ces cybers attaques est pour l’instant limité en France et en Europe, la cyber menace sur les systèmes d’information européens reste élevée. Les groupes d’attaquants liés à la Russie sont susceptibles de poursuivre leurs opérations de renseignement stratégique contre les entités gouvernementales et diplomatiques ; ils pourraient également exercer des représailles contre les sanctions décidées par l’UE et soutenues par la France.

 

A cet égard, une alerte publiée par le ministère de l’intérieur Français dans un courrier adressé aux préfets le jeudi 24 Février ainsi qu’un rapport publié par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) en la matière dans le but de limiter la vulnérabilité des entreprises françaises.

 

Ces défis sécuritaires  se résument comme suit : les attaques par déni de service distribué (DDoS), la modification de sites Web (attaques impliquant le piratage de sites Web pour modifier des pages, généralement la page d’accueil) et l’utilisation wipers qui causent généralement la suppression des données. Bien que ces techniques soient considérées comme simples, leur combinaison peut être extrêmement nocive. Ils limitent temporairement ou même définitivement la disponibilité des informations et services officiels.

Jusqu’au jour d’aujourd’hui aucune cyber attaque qui cible significativement la sécurité d’information en France n’a été signalée ou détectée mais cela n’empêche pas l’Etat de se mobiliser pour  mettre en place des gestes barrières en matière de sécurité et de défense des systèmes d’information afin de protéger les particuliers, les entreprises et les collectivités et de diminuer le degré d’inquiétude du grand public. En compensation, les entreprises ne se limitent pas à ces consignes déclarées par l’Etat, chacune d’elles essaye de renforcer son équipe par des solutions à la pointe de la technologie en termes de sécurité informatique.

 

A ce niveau, Softcorp intervient comme une société de services en ingénierie informatique (ESN) dans le but de garantir à ses clients et ses collaborateurs la protection globale optimale face aux attaques malveillantes. Grâce à ses compétences techniques et humaines nécessaires Softcorp a gardé sa promesse pour protéger ses partenaires en respectant sa mission fondamentale qui se résume dans un succès assuré et un résultat optimisé.

D’une part, la mission de la lutte contre ces cyber attaques n’était pas facile mais grâce à l’efficacité et l’expertise des consultants à Softcorp, ils ont pu garantir aux collaborateurs l’assurance et l’accompagnement nécessaire dans la mise en place des nouvelles structures de sécurité informatique dans leurs enseignes.

D’autre part, le lien étroit entre Softcorp et ses clients a augmenté la confiance mutuelle entre les deux parties ce qui a engendré une proximité et une réactivité sans pareille tout ça dans le but de répondre à leurs besoins d’une manière personnalisée et efficace.

 

En guise de conclusion, il faut mentionner que l’invasion russe en Ukraine a soulevé le point sur la sécurité informatique sur l’échelle mondial et surtout en France et a démontré la vulnérabilité des barrières mises en place par les particuliers et les entreprises pour protéger leurs systèmes informatiques.  Par ailleurs, c’est clair comme de l’eau de roche que les guerres ont pris de nouvelles formes, ce n’est pas nécessaire de préparer une armée pour se protéger parfois une sécurité informatique solide peut faire l’affaire !

Add Comment